Vous êtes ici : Accueil métier puce Votre métier puce Problèmes de santé et accidents

Les problèmes de santé et accidents

Accidentologie

Les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ont plus de risques d’être victimes d’un accident du travail que la moyenne des autres salariés : 37,5 accidents pour 1000 salariés en 2016 alors que la moyenne nationale s’établit à 33,8.
  • Les accidents aux bras et aux mains représentent 45% des accidents.
  • plus de 1 760 000 journées de travail perdues soit en moyenne 56 jours d’arrêt par accident, 79 jours d’arrêt par accident de trajet et 233 jours d’arrêt par maladie professionnelle.

Principaux risques

Les professionnels des hôtels, restaurants, débits de boisson sont principalement exposés aux risques suivants :

  • Risques de chutes : les sols humides et glissants, l’existence de marches, les locaux encombrés, le travail dans la précipitation sont quelques facteurs de risques de chutes et de glissades.
  • Risques liés à l’activité physique : en cuisine, en salle ou dans les étages, les manutentions de charges lourdes (chargement, déchargement), les gestes répétitifs (faire un lit, éplucher les légumes, trier les couverts…) et l’adoption de postures pénibles (penché, bras en l’air…) sont fréquents. Ces différentes contraintes génèrent des risques d’accidents et de TMS.
  • Risques liés aux équipements de travail : des outils et machines coupants, tranchants (malaxeur, trancheuse), chauffants peuvent être la cause d’accidents du travail en cuisine. Dans les étages, le personnel doit aussi parfois composer avec des aspirateurs trop lourds, des fers à repasser anciens, des chariots aux roues non entretenues…
  • Risques liés à l’organisation du travail : la surcharge de travail, les ordres contradictoires, les interruptions incessantes, le manque de travail en équipe, les horaires décalés, les relations tendues avec la clientèle… sont des facteurs de stress sources de risques psychosociaux.
  • Risques liés à l’ambiance physique de travail : les ambiances bruyantes (en cuisine, au service en salle), les locaux insuffisamment éclairés, le travail au chaud (en cuisine), ou au froid (installations frigorifiques) peuvent contribuer à la survenue d’accidents, de maladies ou accentuer la fatigue.
  • Risques routiers.

a noter Des exemples concrets sont donnés dans la rubrique « Conseils pratiques »